La chirurgie esthétique, sujet tabou

108

Pour être honnête je ne sais pas comment commencer cet article, ni par où le débuter. La chirurgie esthétique c’est tellement vaste quand on parle de ce sujet, tellement de jugements, de craintes, d’incompréhensions, de doutes aussi.. Mais ce que il faut savoir, quand une personne décide de passer sur la table d’opération, c’est que y’a des raisons, peut être pas pour tous, mais pour certains c’est des raisons et des raisons vraiment profondes.

Vous allez me dire c’est bien drôle une nana instagrameuse qui va nous parler d’apparence.. C’est pas parce que j’aime la mode, j’aime la photo, j’aime partager des choses avec vous que je m’aime forcement moi.

Tu connais ça ? Tu sais la société qui nous balance des photos aux corps parfaits, au corps sans cellulite, avec un écart entre les cuisses, puis un ventre tout plat avec rien qui déborde.. La société qui a comme slogan ‘’ Aimes tes courbes ‘’ dans un jeans ou seules les filles qui font du 32 rentrent dedans. Ironique non ?

Dis-moi comment on est sensé s’accepter sans photoshop, sans manger que de la salade midi et soir ? Comment on fait quand on nous cache toute la réalité d’un corps de femme ? Alors oui, y’en a qui ont aucuns complexes, qui s’aiment, mais je les jugent pas je les admirent. Faut une sacrée force mental, et j’aimerais bien connaitre cette situation moi aussi, parce que hélas.. Oui ce n’est pas du tout mon cas.

Par contre, les gens qui jugent les personnes qui ont fait de la chirurgie esthétique, je vous invite vraiment à quitter cette page. Je n’ai pas besoin de gens fermé d’esprit ici, parce que aujourd’hui j’ai décidé de m’ouvrir à vous, et de vous confier quelque chose de ma vie personnel.

Le jour ou j’ai pris la décision de passer sur le billard.

Voilà, il y’à quelques semaines j’ai pris la décision de prendre rendez-vous chez un chirurgien esthétique. Parce que je suis complexé de mon corps. Et cela remonte y’à bien longtemps, depuis mon adolescence. Oui y’a d’autres techniques c’est vrai, mais tu crois que je n’ai pas essayé ? Je suis une personne qui mange jamais sans faire d’écart, alors si 1 fois toutes les lunes tu vas me voir manger des pancakes, mais c’est pas parce que je m’accepte pas telle que je suis que j’ai décidé de me priver des plaisirs de la vie. Je fais également du sport, en étant la fille d’un athlète j’ai grandis avec le sport.

Faut savoir que j’ai pris cette décision sans en parler à personne, pour une fois j’ai décidé de m’écouter moi et rien que moi. Une fois le rendez-vous fini j’ai pris le temps de réfléchir, parce que c’est pas quelque chose que j’ai décidé du jour au lendemain ça faisait des années que j’y pensais mais j’avais ni le courage ni le budget.. Et j’ai enfin pris la décision de passer la cap.

J’en ai parlé d’abord à mon copain, parce que il faut savoir que une fille vraiment complexé de son corps ça affecte la vie privée de ses proches, images ta copine pleurer quand vous allez à la piscine ou a la mer parce que elle n’ose pas se mettre en bikini ? Qui se juge sans arrêt.. Pas facile hein. J’ai ensuite pris la décision d’en parler a ma mère et a mes deux amies les plus proches.. Une qui a déjà eu recours également a la chirurgie et qui m’a dit de foncer que cela m’aiderait a me sentir mieux et l’autre qui me disait de ne pas le faire que c’était une perte d’argent et que j’étais très bien telle que j’étais.

J’ai alors osé rappelé le chirurgien et prendre ce fameux rendez-vous, j’en ai ensuite parlé a mon père, vous pouvez comprendre athlète de haut niveau il ne comprenait pas trop cette technique, j’avais vraiment peur de sa réaction qu’il ne me comprenne pas parce que je savais que j’allais quand même avoir besoin du soutiens de mes parents lors de cette « épreuve ».

Je vous parle, mais je n’ai toujours pas évoqué l’opération que j’ai décidé d’avoir, aller je me lance.. J’ai eu recours à une lipo structure des cuisses/genoux/fesses. Alors voilà le jour J est arrivé.. Je peux vous dire j’ai vraiment mal dormi la nuit précédent le matin de l’opération, autant j’avais hâte autant j’avais peur. Bah oui, une anesthésie c’est pas comme aller acheter ton café du matin, on a pas l’habitude, le trajet jusqu’a la clinique privé de mon médecin m’a semblé longue..

Une fois arrivé j’avais vraiment mal au ventre, j’avais peur d’avoir mal, de me réveiller pendant l’opération, enfin gros stress qui montait.. Autant vous dire que le médecin l’a bien senti quand il m’a dit «  vous êtes prêtes? » et que je lui ai répondu « NON »..

Ce que il faut savoir, c’est que je n’ai pas pris n’importe quel médecin, et je le remercie aujourd’hui. C’est un docteur qui ne fera pas si il ne juge pas nécéssaire, et le problème que j’avais était génétique j’aurais pu continuer à faire du sport, cela n’aurait rien changé à ma silhouette.

L’opération à duré au total 2 heures sous anesthésie local, et là tu te réveilles, t’es totalement shooté tu sais plus marcher.. En même temps mon corps vient de subir une lourde intervention, au début tu n’as aucunes douleurs, je me souviens même pas du trajet pour rentrer chez moi.. Puis tu dors toute la journée, et quand tu te réveilles ton corps se réveille avec toi, et là.. tu sens mais je vais pas faire la fille, c’est vraiment supportable!

Par contre ce que j’ai moins supporté c’est tomber dans les pommes car j’étais vraiment trop faible et que j’ai voulu me lever et ce jour là avec les médicaments j’étais extremement sensible.. Je pense avoir pleuré toutes les larmes de mon corps.. Pour rien.

Les premières semaines tu as ce « panthy » il va devenir ton meilleur ami, parce que il t’aide à dégonfler et  a soutenir la partie de ton corps qui a eut l’intervention. Puis t’enlèves les pansements et les fils et là.. Tes jambes sont bleu, mauves, jaune, enfin un vrai arc-en-ciel de couleurs, c’est pas très beau à voir tu vas me dire. Les résultats finaux se verront après 3 mois, mais le changement va commencé à se voir à partir du premier mois!

Alors je vous ai écris un beau roman, je ne sais pas si tu auras eu le courage de tout lire mais ce que je peux dire c’est que je me sens mieux avec moi même, que je ne regrette absolument pas et que si je devais donner un conseil c’est que quand tu fais ce genre d’intervention dans ta vie tu ne dois penser que A TOI. Et non au regard des gens.

Publicités

3 Replies to “La chirurgie esthétique, sujet tabou”

  1. C’est très beau de t’être confiée comme cela, et d’avoir parlé de ton ressenti et de ce que tu as fait. Ça montre que malgré les belles photos que tu fais et qu’on a l’impression que tu es bien dans ton corps, que beaucoup d’entre nous sont aussi dans ton cas et nest pas forcément à l’aise dans ton corps. J’espère que grâce à cette opération tu seras plus heureuse et mieux dans ton corps, bisous 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s